La première sodomie difficile de Julie

19
Partager
Copier le lien

En lançant cette vidéo j’étais sceptique. Nombreuses sont celles qui annoncent une première sodomie alors qu’il est évident que ce n’est pas le cas. Mais pour avoir eu la chance d’en avoir fait l’expérience, je sais détecter quand une fille ne fait pas semblant.

Dans cette scène mémorable, on peut voir Julie Jess autant souffrir que prendre son pied. Se cramponner aux draps, faire signe à son mec d’arrêter tant c’est difficile pour elle, gémir entre l’envie d’arrêter et celle de continuer exprimée par ses petits sourires satisfaits. Ce n’est pas de la comédie !

Et ça fait partie des charmes (un peu sadiques) du sexe anal. Certaines fois le mélange de souffrance et de plaisir intenses donne encore plus envie de jouer avec sa partenaire. D’en faire sa chose. D’être le maître, au simple pouvoir de sa bite, de ses sensations plus intenses les unes que les autres. De mon côté, j’apprécie dans ces cas là que le safeword soit “Je t’en supplie”. Et quoi de plus jouissif que d’entendre ma partenaire crier des “arrête ! arrête !” alors qu’elle en redemande… Mais il est évident que je vous encourage à en discuter avec votre partenaire avant de mettre en place ce genre de jeu 😉

Bref. À en voir les vidéos qui ont suivi celle-ci, Julie Jess a beaucoup apprécié la sodomie et y est revenue plus d’une fois !

Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *